Les Armoires suite de suite à suivre…

05/29/2011 § Poster un commentaire

Samedi 21 mai l’Armoire était en beauté pour accueillir ses invités : le soleil, les enfants, les parents, les passants nez au vent, les copains sur roues,  et même ceux qui sont venu exprès…

Merci pour la participation  joyeuse et curieuse de tous ceux qui ont assisté à cette  rencontre autour du livre …pour vos commentaires chaleureux et l’enthousiasme des lecteurs en « herbe ».

Le projet des armoires à livres se construit en amont dans des structures d’accueil motivantes et motivées.

L’équipe PADGO a ainsi pu vivre deux belles aventures avec le  centre social de la Busette et le café des enfants à Fives grâce au travail et à l’écoute des coordinateurs, des animateurs, des enfants et parents qui se sont investit dans le  projet et ont réussi à lui donner vie.

Le projet a pu naître  grâce aux différents partenaires qui nous ont ouvert leurs grandes oreilles…  ont soutenus financièrement et logistiquement une petite association surgi de nulle part…

Pour l’Armoire de la Busette aux formes généreuses, après un agréable passage à la braderie du livre « POIDS PLUME »,  l’aventure se poursuit. Vous pourrez la retrouver cet été à Lille plage, Lille ranch ainsi qu’à la manifestation « Tous à Moulins » le 22 juillet dans le cadre des quartiers d’été.

Sa petite sœur du café des enfants quand à elle était à la fête des 5 ans des potes en ciel le mercredi 25 mai, en mots, en sons et en couleurs :

Merci à Christine, Mariette, Florie, Anaïs, Romanie, les enfants, les parents, les bénévoles d’investir si généreusement ce projet et d’inventer à cette Armoire une si belle histoire.

Publicités

Une Armoire au parc rouge…

05/06/2011 § 1 commentaire

Sonnez les trompettes pour annoncer prochainement la venue d’une Armoire de lecture au parc JB Lebas…

L’Armoire du centre social de la Busette vous tendra les bras le samedi 21 mai de 14h00 à 18h00, la tête au ciel et les pieds dans l’herbe. Le ventre rebondi d’histoires et de surprises…

Si le cœur vous en dit, vous pouvez rejoindre notre équipe de bénévoles pour partager des lectures avec les familles et les enfants. Vous pouvez nous contacter par mail : marieboulle@free.fr

Le samedi 21 mai 2011

(de 15h00 à 17h00)

lors de la rencontre de lectures partagées

au parc Jean-Baptiste Lebas

UNE  ARMOIRE AU PARC ROUGE

nous vous proposons une séance photo ludique

avec Laurent Vandenbeusch auteur,

photographe et bricoleur de l’image.

Petits et grands, venez avec votre livre préféré vous faire

tirer le portrait!

Vous pouvez retrouver ces informations sur le blog de l’artiste  : photorigami.fr


Une armoire au café des enfants…

05/06/2011 § Poster un commentaire

L’Armoire du café des enfants s’est habillée de vert printemps pour mettre en valeur les peintures que les enfants ont pu réaliser à partir d’albums chinés pour leur thématique commune : la diversité culturelle, la différence…

Guidés dans leur création par la peintre Myriam Dib, le résultat est à la hauteur de l’aventure que nous avons vécu collectivement les dimanches après-midi du mois de mars.

Le ventre de l’Armoire a également tenu ses promesses, généreux, tapissé de livres et de tissus.Les couleurs et les matières attirent l’œil  et  la main…elles ouvrent l’appétit.

Au dernier étage de l’armoire tintamarre et bout de ficelles. Grâce aux enfants et aux parents qui ont participé à l’atelier de Sidonie Bencik,  les poupées tracas ne se font plus de soucis et des enveloppes de tissus gardent au chaud des souvenirs.

L’armoire peut aussi se lire comme une belle histoire qui ne demande qu’à être partagée avec le plus grand nombre!

   Le café des enfants en fête !

 

 Venez découvrir l’association les Potes en Ciel et

le concept du café des enfants, le mercredi 25 mai dès 14H30

à la salle des fêtes de Fives. (91 rue de Lannoy)

Au programme pour les petits et les grands :

 

Inauguration du projet « armoire » porté par l’association Padgo avec lecture de contes,

ateliers d’éveil musical, jeux, maquillage, arts plastiques…

rythmeront cette journée placée sous le signe de la convivialité.

Le spectacle musical « Caravane » concocté par l’association

Art dooki clôtura cet événement.

 Au plaisir de vous rencontrer !

ENTREE LIBRE

 (Avec le soutien du Fonds de participation des habitants de Fives)

Le projet de l’Armoire…

01/04/2011 § 1 commentaire

L’Armoire:

Préambule :

Extrait du livre « les contes de l’armoire » d’Aliz Mosony, collection neuf de l’école des loisirs.

« Il était une fois une armoire qui s’appelait Marie, une armoire toute simple d’apparence, avec un prénom commun et des choses rangées à l’intérieur…

Une armoire comme toutes les armoires, dans laquelle on pouvait trouver un sac, une belle princesse riant comme une baleine, un bouton rouge, un capitaine de navire, une théière, un prince à la figure de citron…des milliers d’objets classiques et évidents, bizarres et pas à leur place. Dans cette armoire, des contes brefs avec 35 secrets fantastiques y avaient élus domicile.

Et ça, personne ne le savait encore… »

1/ Le projet :

Présentation :

Le projet de l’armoire est un dispositif ludo-éducatif de partage de la lecture sans restriction de lieu, d’âge, de culture et de fantaisie.

L’armoire en tant qu’objet du quotidien évoque dans l’inconscient collectif, une réserve, un espace clos où l’on range et archive des choses de l’intime, des effets personnels, pourquoi pas des trésors ou des secrets et dans ce cas précis des histoires.

Si l’armoire est un personnage clef de ce projet, elle n’est est pas pour autant l’héroïne.

Les vrais héros sont les livres qui contiennent les récits, les péripéties et les images qui permettront l’aventure avec le public.

L’objectif principal de ce projet est de favoriser la rencontre d’une sélection de livres contenue dans une armoire insolite avec un public le plus large possible dans des lieux où d’ordinaire le livre n’est pas représenté.

L’Armoire est un projet de mise en relation, de mise en confiance, « d’eau à la bouche », elle  doit  susciter l’envie d’aller vers le livre en créant un dispositif ludique et attrayant.                                                                                                  En cela, l’Armoire est un projet de médiation ascendante, à savoir, qui prend le public à desservir comme point de départ et non l’ouvrage, le livre en tant que tel.

Ce projet se situe donc en amont du travail des institutions dédiées aux livres.

Il n’a pas pour vocation de se substituer aux « institutions » ou d’empiéter sur le terrain riche et fourni des différentes associations œuvrant pour la promotion de la lecture.

Le projet part d’une réflexion sur le lecteur en herbe (petit ou grand), sujet à la fois vulnérable et exigent. La médiation intervient dans ce domaine pour lui proposer différents chemins d’accès à la lecture.

Ainsi, le projet s’adresse avec la même ferveur à l’enfant lecteur « naissant » pour qui lecture rime avec travail scolaire, à l’adulte pour qui la maîtrise de la lecture renvoie à un échec ou une frustration, aux timides, aux non initiés, à tous ceux qui sont déjà conquis et qui en redemandent  ailleurs et autrement….

Cette forme de « décloisonnement » de la lecture se propose comme une  piste pour rétablir un lien parfois fragile ou inexistant ou pour nourrir un intérêt déjà bien installé.

Les objectifs spécifiques de ce projet portent plus particulièrement sur la manière de parvenir à une médiation volontaire et interactive.

  • La passerelle entre les livres et le public doit pouvoir s’exprimer de manière spontanée.

L’armoire doit être suffisamment attractive pour susciter l’intérêt et la curiosité du public sans qu’il y soit « contraint ».

  • La médiation doit naître du dialogue entre intéressés et de la relation qui peut se créer  naturellement en partageant cette expérience. Pour cette raison, l’idée est d’apporter sur chaque lieu d’investissement du projet un accompagnement adapté à la situation.

« Petit à petit l’oiseau fait son nid » : Le but d’une telle entreprise est de donner l’impulsion, la curiosité d’aller vers le livre, d’apprivoiser le public dans l’intention de créer un vrai relai au sein des participants de l’aventure. Ainsi la médiation n’est plus le domaine réservé des professionnels, elle sert à créer des relais (parents, enfants, animateurs, enseignants…)

En bref et dans ses plus grandes lignes, le projet de l’Armoire vise principalement  à créer un petit événement, une rencontre en dehors des institutions dédiées aux livres, à diversifier les supports d’accès à la lecture et à valoriser les cultures d’origines (en proposant des livres en langue originale…).

2 /L’armoire : Principe et fonctionnement.

L’extérieur :

L’Armoire en tant que contenant doit répondre aux besoins du projet.                                                                     La taille de l’objet s’adapte en fonction des lieux et de son utilisation finale.                                       L’armoire en tant qu’objet, a sa propre histoire et son vécu. Il ne peut donc pas s’agir d’une armoire neuve mais d’un objet chiné ou bricolé à partir d’éléments hétéroclites et de seconde main.

Pour susciter la curiosité du public  et la part d’imaginaire liés à la rencontre, l’armoire sera peinte et illustrée par un artiste, un collectif, des enfants…

Fermée, elle doit déjà suggérer les trésors qui se cachent  à l’intérieur.

L’intérieur : le ventre de l’armoire.

Les livres sont posés sur des étagères et dissimulés dans des tiroirs.

Des sacs de tissus accrochés sur les portes battantes de l’armoire accueillent des livres et des albums. La nature du tissu doit  évoquer des thèmes, des pays ou des émotions en se basant sur les couleurs et les motifs.

Des objets  dans des bocaux transparents peuvent apporter une saveur de caverne d’Ali baba.

3/ Les livres : Recherches et sélection.

L’armoire en elle-même défini un espace, un cadre à cette action.

De la même façon, le champ des recherches à besoin d’être délimité. Le domaine de recherches se « limite » donc au vaste territoire de la littérature de jeunesse et ce, pour les raisons suivantes :

  • Accessibilité des textes.
  • Richesse des images, des illustrations, du graphisme, des couleurs…
  • Exploitation dans un court délai.
  • Médiation intergénérationnelle et interculturelle (On sort plus facilement de ses préoccupations d’adultes pour un enfant que pour soi-même).

Le choix des ouvrages répond également aux critères définis par le projet.

Aller au devant d’un public et provoquer une rencontre avec le livre, c’est aussi anticiper les difficultés rencontrées par ces personnes, d’où la nécessité d’une sélection des ouvrages proposés :

 

  • Des albums de qualité prenant en compte une grande diversité thématique avec des titres originaux en veillant à ne pas reproposer  les « classiques » de l’école.
  • Des livres sans textes, des histoires sans paroles.
  • Des livres en gros caractères pour les premiers lecteurs et les malvoyants.
  • Des ouvrages en braille ou pourvus d’illustrations en relief.
  • Des livres bilingues, originaux.
  • Des abécédaires.
  • Des livres-jeux.

Organisation et classement du ventre de l’armoire :

Le choix d’un ouvrage s’effectue soit de manière spontanée, motivé par la couverture d’un livre ou le tissu des petits sacs à histoires, soit par une liste mise à disposition du public au sein de l’armoire.

Le classement peut s’articuler autour des couleurs, des thèmes, des genres,  des émotions…

Pour conclure :

Le projet de l’Armoire s’inscrit dans un dispositif d’action de proximité. Il paraît donc important de privilégier les ressources humaines, artistiques et culturelles locales en choisissant  des partenariats avec des structures déjà en place (Collectif d’artistes, maisons d’éditions, associations militant pour la promotion de la lecture jeunesse, librairies…)

Perspectives et développement du projet :

L’Armoire est un projet « reproductif », l’idée générale étant de semer des armoires de toutes tailles en des lieux très différents avec un cahier des charges adaptable à chaque situation et une charte de lecture propre à chaque installation.

Chaque « implantation » doit faire l’objet d’une concertation fructueuse des différents partenaires pour établir en détail les attentes et les besoins du projet.

Dans l’état d’avancement actuel du projet nous avons mis en place deux pistes d’installation dont une pilote  qui devrait prendre vie au « Café des enfants » de Fives avec la participation active des professionnels de l’équipe des potes en ciel et des adhérents de l’association (ateliers parents-enfants, animateurs, habitants du quartier…)

La deuxième initiative concerne la création d’un  événement au parc J.B Lebas de Lille, rebaptisé par les enfants : Le parc rouge.

« Une Armoire au Parc rouge » :

1/ Le lieu :

Le parc JB.Lebas est hautement fréquenté car il se trouve au carrefour des différents quartiers regroupés dans le centre de Lille.

Proche des écoles et des habitations, il est connu des enfants qui s’y retrouvent non seulement en semaine mais également le week-end. Les enfants l’ont eux-mêmes rebaptisé le parc rouge du fait des hautes grilles vermillon qui le borde.

Cette situation géographique confère au lieu une grande mixité de population, il est associé dans l’esprit du public à un espace de jeux et de rencontres ludiques. L’existence aujourd’hui de la gare St-Sauveur dans son sillage et la proximité de la maison Folie de Moulins lui assure une « lisière » culturelle intéressante qui permet un brassage encore plus important.

De plus, la taille moyenne du parc permet de ne pas noyer l’Armoire dans un espace trop vaste où elle pourra être identifiée sans étouffer.

Le parc rouge semble alors un lieu tout indiqué pour l’accueil d’une manifestation  à vocation socioculturelle.

2 /Le déroulement de l’action:

Comme il est mentionné dans la « charte » du projet, chaque manifestation ou création d’Armoire bénéficie d’un traitement spécifique, d’une installation particulière.

L’installation d’une Armoire à livres dans le parc rouge a été pensée ainsi :

Créer un événement particulier en faisant appel à un artiste pour concevoir une armoire de Zéro.

  • L’Artiste partenaire pour cette réalisation insolite est Vincent Vallois pour la démarche artistique et engagée qu’il a déjà mise en pratique depuis quelques années en créant des cabanes-ateliers avec du bois de récupération.

Dans le cadre de son projet d’art populaire il a travaillé à la conception et à la réalisation d’une cabane dans une école du quartier Faubourg de Béthune.

Artiste-peintre, il apporte au projet la part de merveilleux, de couleur et d’insolite dont devra s’habiller l’Armoire pour faire venir le public à elle, comme un objet curieux posé dans un espace de verdure.

La fabrication de l’armoire est estimée à une semaine de travail intensif  durant laquelle il est envisagé d’instaurer un partenariat avec le centre social de la Busette afin que le peintre puisse intégrer la participation des enfants à la fabrication de l’armoire.

  • La créatrice textile, Sidonie Bencik,  déjà présente dans le monde des créateurs Lillois avec « ZUT » sa marque pour enfants  et ses interventions d’ateliers textiles dans les écoles maternelles du centre et de Moulins, investit le ventre de l’Armoire pour présenter les livres de façon ludique et attrayante (Création de sac à livres, de coussins pour le public etc.)

La mise en service  de l’Armoire se déroulera sur les deux jours d’un week-end de mai.

La manifestation est ouverte à tous, selon les horaires définis par l’action. Le public est invité à participer de façon libre ou accompagné à la découverte de cette Armoire. Des bénévoles de l’association PETIT AVEC DES GRANDES OREILLES et  des  associations partenaires assurent le relai auprès du public durant le temps d’ouverture (conseils pour utiliser l’Armoire, mise à disposition de  coussins de lecture, ateliers autour du livre, lecture à voix haute etc.)

3/ L équipe :

La coordination de l’action est assurée en amont et durant l’événement par l’association PETIT AVEC DES GRANDES OREILLES. De plus, l’association tend à développer un réseau de partenaires associatif pour soutenir le projet.

Vincent Vallois : artiste-peintre.

La cabane-atelier:

« Il s’agit d’une cabane que je monte et démonte de lieu en lieu autour d’une structure de bois (en partie de récupération) et ajout d’éléments de palissades ou de palettes de transport peintes, gravées, travaillées depuis des années (le thème général est basé sur les cactus, thème lié à quelques séjours en Corse ou  au Mexique).

L’idée m’est venue naturellement à partir du problème récurrent chez beaucoup d’artistes (et le mien en particulier!) du besoin et du manque de lieu de création – et de vie – ou de la précarité de celui-ci. L’aspect économique et « écologique » de l’œuvre est aussi important.

Je construis donc un abri-atelier qui est le moteur et le support même de ma création. Dans la pratique, je le construis  parfois avec l’aide de gens, jeunes ou moins jeunes du quartier où je l’installe (centre social, maison de quartier, espace culturel…)  pour un temps donné. Cette cabane sert de lieu d’échange et de projets ; chacun pouvant y apporter un coup de main et même un apport artistique personnel. Elle sert parfois d’atelier pour différentes activités, lieu dans le lieu.

Symboliquement, elle est un lieu de refuge, une machine à rêver, elle incite à la création. »

 

Sidonie Bencik : créatrice textile.

Crée en 2005 par deux jeunes Lilloises, Sidonie Bencik et Lise Chaudot  l’atelier de création textile Zut propose une création enfantine de pièces  uniques et de petites séries  fabriquées à la main. Un travail original qui s’est orienté tout naturellement vers l’animation d’atelier pour enfants.

En intervenant en milieu scolaire pour les classes maternelles, Sidonie Bencik offre aux élèves l’occasion de devenir eux-mêmes créateurs de leur production. Les enfants dessinent, choisissent les matières, les couleurs qui donneront vie à leurs personnages rêvés.

La réalisation d’un monstre en tissus permet aux enfants d’exprimer leur imaginaire et de valoriser leur production par la fabrication d’un objet qui leur ressemble…qui contient un petit bout de leur histoire.

A suivre…

 

Où suis-je ?

Catégorie L’Armoire à lire sur .